L'asso­ciation COEGF

Les Clubs Omnisports des Electriciens et Gaziers de France ont été créés en 1986, ils forment aujourd’hui une union d’associations (loi 1901 sans but lucratif). A l’origine prévue pour pallier au manque de structures sportives destinées au personnel EDF GDF (centre de Villejuif). 
Au début, les activités se limitaient à une équipe de football (15 joueurs) et à une équipe de tennis (8 joueurs). Mais d’année en année, les demandes de pratiques ont évolué et se sont diversifiées, et de nouveaux clubs se sont créés.

  • Vigneux sur Seine en 1989
  • Paris XIII en 1990
  • Alfortville en 1991
  • Paris XVIll en 1995

… puis d’autres Clubs se sont créés surtout en Ile-de-France

Les bureaux du COEGF à Vigneux
Tous ont le même statut et sont affiliés à l’Union Fédéral des C.O.EGF qui gère en leur nom leur « activité administrative ». Ouvert à toutes et à tous, ils ne touchent aucune subvention de la part du Comité d’Entreprise d’EDF-GDF. Ils sont affiliés aux différentes fédérations délégataires unisports et à certaines fédérations affinitaires multisports.
L’Assemblée Générale Ordinaire annuelle regroupe tous les adhérents des différents clubs, le Comité Directeur de l’Union Fédéral est composé de tous les présidents, secrétaires et dirigeants des différentes sections de tous nos clubs. Les décisions sont collectives et tous sont solidaires.
Aujourd’hui, nos clubs rassemblent plus d’un millier d’adhérents répartis en île de France, dans une dizaine de clubs et qui pratiquent une vingtaine de disciplines (arts martiaux et autres). Nous nous efforçons de développer les pratiques « loisirs » et « compétitions » pour satisfaire les intérêts différents des membres. Nous voulons rendre accessible la pratique de sports divers à tous, quel que soit leur âge, et leur milieu. Enfin nous visons à pérenniser les C.O.EGF. sous leurs formes originelles.

Equipe Jiu-Jitsu
Cours de Silat
Cours de Taekyon
Equipe COEGF
Provided Physiotherapies

Union Fédérale des C.O.EGF - Siège social C/AAA 21 rue d’Antin 75002 Paris
Préfecture de Paris, n°131507P du 29/07/97 - J.O.n°34 du 23/08/98